Viandes bovines

Principal utilisateur de la surface fourragère, l’élevage bovin viande est surtout tourné vers la production de broutards destinés au marché italien. Le troupeau augmente car ce type d’élevage permet à l’agriculteur de simplifier son système d’exploitation.

Alors que l’élevage bovin-viande était régulièrement réparti dans toute la région au début des années 1970, il est maintenant concentré surtout sur le nord-est, et sur les piémonts pyrénéens.

La concentration du troupeau allaitant s’accélère

En 2000, le troupeau allaitant était déjà très concentré, puisque sur les 20 000 éleveurs de vaches nourrices, 6 000 éleveurs détenaient 50% de l’effectif total. Entre 2000 et 2007, cette concentration s’est fortement accélérée : 3 400 éleveurs détiennent la moitié des vaches nourrices (avec plus de 40 vaches chacun).

source RGA 2000, cheptel par cantonAprès une augmentation de 14 % au cours de la décennie 1990, le nombre de vaches allaitantes a reculé de 8 % depuis 2000.
Le nombre d’éleveurs professionnels spécialisés en bovins-viande a presque doublé au cours de la décennie 1990. Ces 7000 éleveurs ont accru leurs ateliers de 4 % par an.

Importance économique

Sur 100 euros de production de biens agricoles, l’élevage de Bovins Viande représente 11 euros (en comptant les vaches laitières de réforme dans le "secteur lait").
Hors vaches nourrices de réforme, les ventes sont principalement constituées d’animaux maigres (61 % des animaux vendus), plus des spécialités régionales : veaux lourds (20 %) et veaux sous la mère (11 %).

Les débouchés de la filière

Dans la région, on produit 95 tonnes d’équivalent carcasse (tec) de viande finie pour 1000 vaches alors que les régions du Nord de la France produisent 150 à 250 tec pour 1000 vaches.
Le maigre est aujourd’hui le produit "leader" : depuis le début des années 1970, la région s’est spécialisée dans la fourniture d’animaux maigres, transformés en Italie, en Espagne et dans d’autres places européennes.

Chiffres clés

  • cheptel vaches nourrices 465 000 têtes
  • production de viande 85 000 tonnes équivalent carcasse
  • nombre d’éleveurs en 2007 : 15 700
  • dont professionnels (spécialisés ou pas) : 12 300

Source Chambre Régionale d'Agriculture